Madame, Monsieur, chers amis,

Je vais vous faire un aveu, j’apprécie beaucoup ce moment de rencontre début janvier ou nous nous retrouvons pour se souhaiter la bonne année.
Je me dis que ces quelques heures passées ensemble, nous aident à oublier, pour un temps, toutes les peines, tracas, guerres, attentats et massacres qui ont encore une fois marqués l’année 2017.
Je me dis aussi que chacun de nous, en secret espère, en souhaitant la bonne année et la bonne santé, que cette année 2018 sera plus sereine, plus belle et plus fraternelle.
Ce sont des vœux que je formule également et qui je l’espère seront réalités pour chacun de nous.

Pour l’année 2017 comme l’a dit Madame Trinez, deux gros chantiers ont été réalisés, la toiture de l’église et le préau de l’école.

L’année 2018 sera une année de pause pour les gros travaux, bien qu’il reste encore a faire pour la commune comme la rue de Prés ou le cheminement de l’église.

Par contre un chantier va voir le jour Petite Rue : c’est la construction de trois logements aidés. Ces logements seront de très grande qualité architecturale et également d’un très grands
confort et bien entendu à des loyers modérés.
J’ai déjà eu beaucoup de remarques pour ces constructions et je n’épiloguerai pas plus mais sachez que ces logements seront attribués en priorité à des familles de Cobrieux.
Il y a sur la commune des familles qui ont un pouvoir d’achat modeste et qui m’ont sollicité pour obtenir un logement. Ces familles souhaitent vivre à Cobrieux, dans un logement décent et payer un loyer raisonnable.
Une remarque me revient régulièrement : à cause des logements nos biens vont perdre de leur valeur. Si un jour nos biens devaient perdre de leur valeur, ça ne sera pas à cause des logements aidés mais ce sera à cause d’une école fermée, des voiries en mauvais état ou du village sale et
mal entretenu.
Ces logements aidés se réaliseront, ils hébergeront des familles du village qui sont peut être vos voisins actuellement et la quiétude du village n’en sera pas bouleversée pour autant.

Je souhaite adresser mes félicitations à Mr et Mme Waucquier qui vont fêter cette année leurs 62 ans de mariage. Ils se sont mariés à Cobrieux le 4 avril 1956 devant Mr le maire Delaby.

Je remercie les élus pour leur implication tout au long de l’année ainsi qu’à leur épouse ou époux.

Mes remerciements vont également pour les enseignantes qui ont à cœur de proposer à nos enfants une école de grande qualité.

Je remercie également le personnel communal pour son implication et pour sa disponibilité.

Merci également aux bénévoles de la médiathèque.

Mesdames et Messieurs, chers amis, une fois encore je vous souhaite une bonne et heureuse année 2018.